Livraison OFFERTE à partir de 35€ pour la France, Monaco, Andorre et à partir de 40€ pour la Belgique, le Luxembourg, les Pays-Bas.

Combawa ou combava son histoire et ses vertus...

Un agrume au parfum puissant...

  • Le combawa n'est pas une plante domestiquée, il est et reste une plante sauvage que l'homme cultive et dont il existe quelques hybrides naturels, Combawa (Citrus Hystrix) est le nom de l'arbre et de son fruit.
  • L'arbre de petite taille est épineux (d’où son nom hystrix), ses feuilles ont le pétiole largement ailé des Papeda, le fruit est sphérique d'un diamètre de 4 à 6 cm avec une écorce grumeleuse caractéristique.
  • Le fruit et la feuille sont riches d'une huile essentielle fortement parfumée rappelant la citronnelle. "Le fruit qui est globuleux et verruqueux a quelque peu l'odeur de la mélisse".
  • Le combawa, combava, cumbava, cumbaba, makrut, citron combera, kaffir lime, Citrus hystrix, citron combera, citron vert de la réunion, lime kaffir, limettier hérissé, Fortunella sagittifolia, Citrus papeda, Citrus amblycarpa,
  • Tous des noms différents pour un même agrume, l'origine de son nom provient des marins occidentaux qui l'avaient ainsi nommé, car cet agrume est originaire de l'île indonésienne de Sumbawa.
  • Elle est représentée sur les anciennes cartes maritimes cette île est située à l’est de Bali dans l'archipel de la Sonde dans la mer des Moluques.
  • En médecine traditionnelle asiatique, les extraits de combawa (Citrus hystrix) sont utilisés en cas d'affection pulmonaire et de maux d'estomac. L'huile essentielle est stimulante : en aromathérapie, elle soulage la dépression et le stress. L'extrait de combawa a montré (2005, 2017) une activité anti-proliférative de cancers humains ou murins. Sa principale utilisation dans le domaine de la santé est comme bactéricide et fongicide.
  • Depuis 2017, les publications académiques se multiplient sur une capacité antioxydante, antidiabétique et hépato-protectrice. Des tests réalisés chez le rat avec l'extrait de combawa réduirait considérablement l'hépato-toxicité du paracétamol.
  • L'huile essentielle crue présente un large spectre d'inhibition contre les bactéries gram-positives dont le Staphylocoque doré et Listeria monocytogènes, les levures et moisissures, ce qui la rend précieuse pour la préservation des aliments.
  • Cette activité antibactérienne est également démontrée chez les pathogènes du système respiratoire (Streptococcus pneumoniae notamment) et les bactéries causes de l’acné : les Propionibacterium acnes. A noter une publication rapportant l'inhibition de Vibrio cholerae par des micro-capsules d'huile essentielle de combava (2012)...